SENIORS

Face à un nouveau concurrent direct pour le maintien, le FC Guipry-Messac enchaîne un troisième succès consécutif et garde une belle dynamique depuis la reprise des matchs retours.

Tous les footballeurs savent que leur sport n’est pas une science exacte. Et que « dominer, n’est pas gagner… » Les Kériolets de Pluvigner en ont fait, bien malgré eux, la démonstration. « Le foot est cruel. Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain. On a mis tous les ingrédients pour gagner ce match, et on le perd, malgré toutes nos occasions », soupirait Mickaël Orhant, le coach de Pluvigner visiblement abbatu à l’issue du match.
En rembobinant le film de la rencontre et en listant toutes les occasions visiteurs, ajoutées à leur emprise sur le match, force est de constater que Les Kériolets méritaient meilleur sort. Eveno, omniprésent au centre de l’attaque fut parfois maladroit (5′, 78′), malchanceux en trouvant la transversale à deux reprises (47′, 48′) et tomba sur un Grégory DOUARD époustouflant (20′, 28′, 73′).
« On doit une fière chandelle à notre gardien » constatait Cyril HERVÉ. Le Donnerh fut également très actif mais pas plus en réussite, dans une équipe morbihannaise combative, généreuse et offensive. Même si la domination fut moins forte en seconde période, ce manque de réussite, les visiteurs allaient le payer au prix fort.
À cinq minutes du terme, un long dégagement de DOUARD atterrissait dans les pieds de KAMA. L’attaquant local, entré à la pause, glissait le ballon hors de portée du gardien Jarmo (1-0, 85′). Un manque d’attention payé cash, SAGNA, BEUZET, COCHET furent aussi d’un précieux secours au sein d’une équipe guissacoise en pleine réussite depuis trois semaines. « La période faste continue » ne pouvait que constater Cyril HERVÉ, le coach de Guipry-Messac.

R1. FC GUIPRY-MESSAC – PLUVIGNER : 1-0 (0-0)
Arbitre. M. Urvoy
100 spectateurs
BUTS : KAMA (85′ sp)

R3. US BAIN – FC GUIPRY-MESSAC B : 2-2. Buts de AKELE et TRILLARD.
Pour Nicolas BIROLINI, le coach de l’équipe réserve : « En ce moment on est dans le dur. Dans l’ensemble, les joueurs ne sont pas assez concernés et investis pour espérer un meilleur contenu et des meilleurs résultats. J’espère que l’on va rebondir et montrer autres choses sur les prochains matchs. »