SENIORS

Victoire écrasante du FCGM.

Hier après-midi, les vents porteurs ont soufflé du côté de Guipry-Messac. Dès la deuxième minute, l’arbitre accordait un penalty aux locaux, généreux pour les uns, incontestable pour les autres. Sans états d’âmes, BAZA transformait la sentence (1-0, 2′).

JOUADE allait ensuite préserver cet avantage en s’interposant sur deux frappes de Mungbo (20′, 23′), avant de voir Guipry-Messac s’envoler grâce au rusé MERAL. D’abord en manque de réussite (27′), l’attaquant guissacois allait ensuite placer deux têtes, à la conclusion d’un bon mouvement DIARRA-DIABY (20′, 28′), puis sur un centre parfait du précieux BOUKATOUH (3-0, 30′). A la pause, le match semblait plié.

En seconde période, la réaction dinannaise, notamment Mungbo (56′) et Bazin (75′), n’étaient pas récompensés et en fin de match, Guipry-Messac alourdissait la marque sur un coup-franc de BOUKATOUH dévié par DIABY et prolongé par Doulin (4-0, 73′). Guyon, le gardien visiteur évitait ensuite à son équipe une plus lourde défaite face à Guipry-Messac, qui a surfé sur la vague.

« Certes, on tombe sur plus fort que nous, mais on a été absents des débats. A la pause, j’étais très en colère. Après, on manque de finition, tout le contraire de l’adversaire. », estimait David Audion pour Dinan-Léhon. En face, Pascal POUTHIER ne cachait pas sa satisfaction : « On oublie un peu la déception de l’élimination en coupe. L’efficacité était là et le but d’entrée nous a lancés. On se testera réellement dans quinze jours, face au Stade briochin, la grosse cylindrée du groupe. »

FC GUIPRY-MESSAC – DINAN-LEHON  : 4-0
Arbitre : M. Gaudin / 150 spectateurs
BUTS. FC Guipry-Messac : BAZA (2′, sp), MERAL (28′, 30′), DOULIN (73′).

FC Guipry-Messac B  – FCAV Redon B : 0-3.
Pour Bastien VIEUVILLE, le coach de l’équipe réserve :  « Bonne entame de match sur un terrain très difficile. On arrive à jouer haut et à se procurer les meilleures situations pendant 20 minutes. Ensuite, on a reculé, mais l’équipe a été solidaire et à bien tenue jusqu’à la mi-temps. En deuxième période, Louvigné de Bais ouvre le score sur penalty et double la mise quelques minutes plus tard. Puis les joueurs de Guipry-Messac se sont remis à jouer et ont dominé la dernière demi-heure, réduisant l’écart au score. Les joueurs ont poussés mais malheureusement n’ont pas été récompensés de leurs efforts. »

 • Rédaction : Fred Annin, Ouest-France
• Mise en page : Quentin Geslin, FC Guipry-Messac