Habituellement, notre site fcgm.fr se fait écho de l’article Ouest-France qui paraît dans le journal des sports du lundi, mais cela ne sera pas le cas aujourd’hui au vu des informations erronées.

Le FC Guipry-Messac est très étonné par le contenu de l’article, et condamne certains propos tenus dans celui-ci. En effet ; à aucun moment des « insultes racistes » n’ont été tenues. Le Journaliste présent ainsi que les Arbitres confirment qu’ils n’y a pas eu ce genre de propos. Le FCGM se réserve le droit d’engager une procédure si la vérité n’est pas rétablie.


SENIORS

R1. Dans une fin de match très nerveuse, AZLAG a égalisé pour Guipry-Messac à la 87ème minute. Il était temps.

La rencontre d’hier après-midi s’est soldé par un score de parité qui satisfait les deux parties. Enfin, pas totalement à bien tendre l’oreille… « On était venu pour un nul, donc ça va. Pour le reste, j’ai entendu des paroles honteuses autour d’un terrain de football » estimait Fabien Grignon, pour Cesson.
Après une première période riche en occasions de but, des deux côtés, Cesson-Sévigné trouvait l’ouverture sur une frappe de Migault, bien décalé côté droit du but, et LE MOUNIER était battu (0-1, 68′). le match se débloquait totalement. Guipry-Messac jouait son va-tout, notamment avec d’incessantes montées de BOUKATOUH, côté droit, et appuyait avec l’entrée des remplaçants : « Je n’avais guère le choix, quatre de mes joueurs étaient blessés« , confiait Pascal POUTHIER.
L’ambiance montait autour du terrain avec des échanges entre l’ex joueur du FCGM Amanakow et les supporters. Forcément, les locaux s’exposaient et Nadjitam, parti à plusieurs reprises en contre, causait des frayeurs à SANOGO, son garde du corps. Cesson tenait bon avec la paire centrale Le Gall – Renier, excellente.. Guipry-Messac allait pourtant le prendre en défaut. C’est BOUKATOUH qui trouvait la solution. Décalé par MÉRAL, l’ancien redonnais centrait parfaitement pour AZLAG qui égalisait (1-1, 87′). « Compte-tenu des circonstances, j’estime le nul assez logique. On a parfois été un peu naïf, mais sans rien lâcher. Pour le reste, Guipry-Messac a de nombreux joueurs de couleur, donc le racisme, les insultes, on connaît », épiloguait Pascal POUTHIER.

FC GUIPRY-MESSAC – CESSON-SÉVIGNÉ : 1-1 (0-0)
Arbitre. M. Courtaillac. 100 spectateurs

BUTS : FC Guipry-Messac : AZLAG (87′). Cesson-Sévigné : Migault (68′)


R3. Rannée La Guerche – FC Guipry-Messac B : 4-0. Pour Thierry LACROIX, le coach de l’équipe réserve :« Nous ne sommes réellement jamais entré dans le match. Peu de duel gagné, jamais sur les deuxièmes ballons, face à une équipe qui a produit du jeu. Nous avons trop subi et en plus, on se punit nous-mêmes en prenant deux cartons rouges évitables. Il va falloir trouver un état d’esprit conquérant pour gagner ».

 


• Rédaction : Louis Meilleray, Ouest-France et le FC Guipry-Messac
• Mise en page : FC Guipry-Messac